VADA 2013
Ateliers courts

 

 

Pour accéder aux présentations PowerPoint des conférenciers, cliquez sur le nom de la personne. Les présentations seront ajoutées au fur et à mesure que nous les recevrons. Merci de votre compréhension. 

 

1. Gouvernance partagée : réinventer le faire ensemble

Les changements territoriaux actuels invitent les organisations locales et régionales à réinventer l’agir ensemble. Venez découvrir Tous complices pour notre communauté, un processus collaboratif de développement des communautés et du territoire de la MRC de Deux-Montagnes visant une meilleure santé et qualité de vie de la population. Pour faciliter le travail en intersectorialité et encourager la participation citoyenne, les multiples stratégies retenues qui misent sur le dialogue (création d’un comité de pilotage multiréseaux, sondage populationnel, chantiers partenariaux sur le portrait diagnostique de collectivités, organisation de forums, conversations citoyennes, projet en milieu scolaire et conversations jeunesse, rencontres de convergence, etc.) ont donné lieu à des retombées significatives en peu de temps. La présentation d’un guide pratique d’élaboration d’une politique municipale de développement social viendra enrichir cet atelier en mettant en vedette deux villes et quatre MRC qui ont mis en place un processus très participatif et rassembleur qui a porté ses fruits. 

Présentateurs: 

Clément Bergeron, Chargé de projet aux politiques municipales de développement social, Réseau québécois de développement social (Canada)

Yvan Cardinal, Maire de Pincourt (Canada)

Sonia Lefebvre, Agente de mobilisation territoriale, Tous complices pour notre communauté (Canada)

Karine Bourbonnais, Coordonnatrice du service de l'animation communautaire, Ville de Saint-Eustache (Canada)

Marie-Claude Renaud, Directrice, Accueil communautaire jeunesse des Basses-Laurentides (Canada)

2. Inventivité et résilience pour revitaliser nos communautés rurales

Découvrez deux communautés rurales qui ont su relever des défis impressionnants et devenir des communautés accueillantes, innovantes et solidaires. C’est le cas de Saint-Camille, nommé village-monde par le prestigieux quotidien Le Monde diplomatique, qui s’est pris en main en misant sur l’intelligence collective et la solidarité. Grâce à des projets innovants et un leadership partagé entre les instances de gouvernance, l’entrepreneuriat local et la société civile, les acteurs de Saint-Camille ont su lutter contre la perte de services et le déclin démographique. Sainte-Louise, petite municipalité de Chaudière-Appalaches qui dispose de peu de moyens financiers, exposera ses stratégies et projets pour redynamiser le milieu.

Présentateurs: 

Olivier Brière, Agent de développement, Corporation de développement socioéconomique de Saint-Camille (Canada)

Kim Cornelissen, Directrice du développement, consultante, Municipalité de Sainte-Louise (Canada)

Gaston Michaud, Président, Coopérative de Développement et du marché Locavore de Racine (Canada)

3. Actions et concertations pour des quartiers montréalais durables et en santé 

Lumière sur l’histoire, les objectifs, le fonctionnement et l’impact des 30 tables de quartier de Montréal qui sont soutenues financièrement par un collectif de partenaires engagés. Ces tables, mises sur pied dans la foulée du mouvement Villes et Villages en santé, sont des instances de concertation intersectorielles et multiréseaux qui placent les citoyens au cœur de leur démarche. Cette intervention visant l’amélioration des milieux de vie dans les quartiers urbains inspire plusieurs villes à travers le monde. Cet atelier sera aussi l’occasion de découvrir la richesse et les caractéristiques d’autres initiatives montréalaises novatrices (Projet impact collectif, démarche de Revitalisation urbaine intégrée [RUI], programme Quartiers 21, programme de soutien aux initiatives locales d’accès aux aliments santé). 

Présentateurs: 

Louis Drouin, Médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, secteur environnement urbain et saines habitudes de vie, Direction régionale  de santé publique, CIUSSS Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (Canada)

Yves Bellavance, Coordonnateur, Coalition montréalaise des Tables de quartier (Canada)

Mario Régis, Vice-président Développement social, Centraide du Grand Montréal (Canada)

4. Jeunes citoyens : des alliés pour des villes en santé

Quelle place pour nos jeunes dans nos milieux? Quel espace donne-t-on à leur voix et quelle influence leur permettons-nous d’avoir dans leur communauté? Ces deux questions fondamentales auraient pu être le coup d’envoi des projets développés par les trois présentateurs de cet atelier, la Ville de Gatineau (Québec), celle de La Chaux-de-Fonds (Suisse) et la communauté d’Adamavo (Togo). Ces trois milieux ont su miser sur le grand potentiel des adolescents comme acteurs incontournables du développement social et de l’amélioration de la qualité de vie en usant de différents processus innovants et inclusifs. Découvrez les stratégies et les projets de la Commission jeunesse de Gatineau qui a mobilisé, depuis 15 ans, plus de 15 000 adolescents de son territoire et facilité un dialogue constructif entre les jeunes et différents leaders du secteur municipal, communautaire, scolaire et corporatif. L’expérience de la communauté d’Adamavo mettra un projecteur sur l’expérience d’un regroupement de jeunes qui a pris en charge certaines activités de lutte contre le sida, CILSIDA, contribuant ainsi au développement sociosanitaire de leur communauté. La Ville de La Chaux-de-Fonds viendra exposer comment, depuis dix ans, des animations de quartier ont permis d’aller à la rencontre des jeunes, dans les quartiers de la ville, permettant d’initier des projets variés et des activités ludiques et créatives.

Présentateurs: 

Josiane Cossette, Agente- Commission jeunesse de Gatineau, Ville de Gatineau (Canada)

Cédric Tessier, Conseiller municipal et coprésident de la Commission jeunesse de Gatineau, Ville de Gatineau (Canada)

Pierre-Olivier Bouchard, Coprésident de la Commission jeunesse de Gatineau, élève de 4e secondaire, Ville de Gatineau (Canada)

Senamede Comla, Chargé des jeunes, Programme et Planification, CILSIDA (Togo)

Alexandre Bedat, Chef du Service de la Jeunesse, Co-coordinateur du Réseau Suisse des Villes Santé de l'OMS (Suisse)

Barbara Losier, Directrice générale, Mouvement Acadien des Communautés en Santé du Nouveau-Brunswick (Canada)

5. Agriculture et alimentation : des leviers pour la santé

Les municipalités de Montréal, de Waterville et des partenaires du territoire de la MRC Nicolet-Yamaska ont le souci de rendre accessibles des aliments sains, de développer des systèmes alimentaires respectueux de l’environnement, de favoriser l’implantation de projets d’agriculture en milieu urbain et d’éduquer jeunes et moins jeunes à de meilleures habitudes alimentaires. Cet atelier permettra de découvrir les programmes et activités qui rendent ces milieux de vie plus verts et leurs communautés plus en santé. Le groupe de travail en agriculture urbaine qui regroupe une cinquantaine d’organismes montréalais présentera les processus collaboratifs qu’il a mis en place pour assurer le déploiement de l’agriculture urbaine à Montréal et qui ont donné lieu à des projets novateurs alliant collaboration intersectorielle et participation publique. Le Croquarium de Waterville exposera son projet Jeunes entrepreneurs maraîchers qui offre non seulement une éducation alimentaire aux adolescents, mais fait également d’eux des acteurs impliqués dans les changements et la création d’environnements favorables aux saines habitudes de vie. Enfin, découvrez le projet La carotte joyeuse qui mise sur la transformation alimentaire comme levier pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale sur le territoire de la MRC Nicolet-Yamaska.

Présentateurs: 

Eve-Isabelle Chevrier, Directrice générale, Table nationale des Corporations de développement communautaire (Canada)

Isabelle Brunelle, Directrice, Corporation de développement communautaire Nicolet-Yamaska (Canada)

Geneviève La Roche, Coordonnatrice programme, Croquarium (Canada)

Gaëlle Janvier, Chargée de projet / Systèmes alimentaires locaux, Alternatives, nourrir la citoyenneté (Canada)

6. La santé dans toutes nos politiques municipales

Véritable objectif de la stratégie Villes et Villages en santé, le souci d’incorporer la santé dans toutes les politiques municipales devient de plus en plus incontournable et certaines communautés adoptent entièrement ce principe. Le Carrefour action municipale et famille (CAMF) et Québec en Forme vous partageront leurs approches visant le développement de politiques municipales favorables à la santé collective. Puisque la famille est le premier lieu de sensibilisation à l’adoption de saines habitudes de vie, cet atelier viendra démontrer comment une politique familiale municipale peut être un véhicule intéressant pour maintenir ou créer des environnements municipaux permettant d’aider les familles à bouger plus et à manger mieux. En complément, l’Arrondissement Côte-desNeiges—Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal, qui s’est doté d’une politique en faveur des saines habitudes de vie, vous démontrera comment elle lui permet d’intervenir sur la saine alimentation et la promotion de l’activité physique. L’Arrondissement présentera ses trois axes d’intervention: la démarche qui a mené à la politique, le travail de concertation effectué avec les acteurs du territoire et les résultats obtenus suite aux actions réalisées. 

Présentateurs: 

Sonia Gaudreault, Chef de division sport, loisir et développement social, Arrondissement CDN-NDG (Canada)

Russell Copeman, Maire de l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce (Canada)

Isabelle Lizée, Directrice adjointe, Carrefour action municipale et famille (Canada)

Menahan Obomsawin-Delorme, Chargée de projet PFM en forme, Carrefour action municipale et famille (Canada)

Judith Lapierre, Ph.D., Professeure agrégée, Faculté des Sciences infirmières, Université Laval (Canada) 

7. Animaux et biodiversité urbaine : alliés insoupçonnés de notre santé

L’urbanisation transforme les interactions socioécologiques entre hommes et animaux apportant des opportunités de promotion de la santé, mais aussi des risques sanitaires et des conflits sociaux. Ces nouvelles interactions avec l’environnement (agriculture urbaine) et les animaux (de compagnie ou d’élevage) peuvent entraîner des conséquences sur la santé urbaine, mais les programmes urbains négligent souvent l’interdépendance entre la santé humaine et animale. L’approche Une Seule Santé, qui sera exposée dans cet atelier, offre la théorie et la pratique pour une innovation organisationnelle visant l’amélioration de la santé des citoyens, de la faune et des écosystèmes urbains. Véritablement innovante, cette approche nous propose d’utiliser les animaux et, plus largement, la biodiversité pour promouvoir la santé mentale, l’intégration sociale et l’activité physique permettant de lutter contre la sédentarité, les maladies cardiovasculaires et l’obésité. Cet atelier sera l’occasion de se sensibiliser à ces nouvelles idées et de discuter des défis et solutions basées sur les approches intégrées pour la santé et la pensée systémique. Le point de vue de l’Arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie, de Montréal, qui mène des projet novateurs viendra enrichir les échanges sur le sujet.

Présentateurs: 

Rafael Ruiz de Castelnada, Professeur chercheur, Division Santé et Environnement, Institut de Santé Globale, Faculté de Médecine, Université de Genève (Suisse)

Jean Simos, Professeur chercheur / Président du centre collaborateur S2D de l'OMS pour les Villes-Santé francophones, Division Santé et Environnement, Institut de Santé Globale, Faculté de Médecine, Université de Genève (Suisse)

Nicola Cantoreggi,Professeur chercheur, Division Santé et Environnement, Institut de Santé Globale, Faculté de Médecine, Université de Genève (Suisse)

Catherine Brouillette, Conseillère, Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie (Canada) 

8. Clés et défis de la participation citoyenne

La participation citoyenne est maintenant reconnue, par tous, comme un mécanisme incontournable pour des villes en santé. Mais comment réussir à mobiliser et à rejoindre des populations diverses dans des contextes parfois difficiles? Forts de leurs expériences, les villes de Gatineau, de Montréal et de Charleroi, en Belgique, vous dévoileront les enjeux et les conditions de succès d’une consultation publique, de l’implantation d’une dynamique de Villes-Santé et d’une première démarche Revitalisation urbaine intégrée (RUI) réussie. Des exemples pratiques, telle la récente consultation sur la dépendance aux énergies fossiles, seront discutés et analysés pour donner aux participants des pistes de réflexion, mais aussi des processus et des outils concrets applicables dans leur milieu.

Présentateurs: 

Guy Grenier, Coordonnateur de démarches participatives, Office de consultation publique de Montréal (Canada)

Michèle Lejeune, Chef de service/responsable de projets, Service Santé, Ville de Charleroi (Belgique)

Julie Sénéchal, Agente de développement des communautés, Ville de Gatineau (Canada)

Dominic Foisy, Professeur-chercheur, département de travail social, Université du Québec en Outaouais (Canada)

Nathalie St-Amour, Professeur-chercheur, département de travail social, Université du Québec en Outaouais (Canada)

Sébastien Savard, Professeur-chercheur, département de service social, Université d'Ottawa (Canada)

9. Accessibilité universelle pour des milieux inclusifs

Un constat s’impose en termes d’accessibilité universelle : dans plusieurs municipalités qui se veulent inclusives, les personnes avec des incapacités se butent encore trop souvent à des obstacles environnementaux qui limitent leur participation dans leur communauté. Comment aménager nos milieux pour que ces individus, qui représentent 17 % de la population québécoise, puissent se déplacer, se divertir et prendre leur place avec la même facilité que tous les autres citoyens? La Ville de Victoriaville, pionnière sur les questions d’accessibilité au Québec, vous présentera le Réseau des Municipalités accessibles (RAM) qu’elle a cofondé, avec la Ville de Gatineau, en 2009. Dès sa première année d’existence, ce réseau d’entraide, d’échanges et de partage d’outils en matière d’accessibilité a connu un véritable succès. Venez découvrir comment ce regroupement rend disponibles des exemples de bonnes pratiques par et pour des municipalités inclusives. Deux autres projets, le programme Destinations pour tous et le Laboratoire vivant en réadaptation au centre commercial (RehabMall) seront également présentés. Le premier sous la forme d’un atelier participatif où vous serez amenés à démystifier le concept d’accessibilité universelle, à discuter de tourisme inclusif et à donner votre opinion sur l’application de Destinations pour tous au sein de votre communauté locale. Pour sa part, l’équipe du RehabMall vous propose un tour d’horizon des différents plans d’action dans la perspective d’une ville inclusive et en santé en plus de vous présenter les impacts des projets d’accessibilité universelle sur les citoyens et les politiques. 

Présentateurs: 

Bonnie Swaine, Professeure titulaire / Co-directrice scientifique, Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain (Canada)

Jean-François Lavoie, Directeur du développement et du partenariat, Kéroul (Canada)

Nathalie Roussel, Responsable de l'accessibilité universelle, Ville de Victoriaville (Canada)

10. Vieillir en santé : processus et innovations

Solitude et isolement social riment, encore trop souvent, avec vieillissement et sont source d’exclusion nuisible à la santé de nos aînés. Enjeu sociétal majeur, l’OMS appelle les communautés à soutenir le principe de vieillissement actif. La commune de Floreffe, en Belgique, a conduit une recherche-action qui vise à promouvoir cette voie pour nos aînés en s’intéressant aux façons de favoriser et de préserver leur participation sociale. Pour ce faire, ils ont utilisé une méthode innovante, l’atelier-scénario, qui leur a permis d’élaborer un programme local de santé publique. Venez découvrir cette méthode prospective et collaborative que l’équipe de Floreffe n’hésite pas à recommander pour l’élaboration de programmes de santé publique au niveau des pouvoirs locaux, dans une optique de développement durable. Cet atelier sera aussi l’occasion de découvrir ou d’en apprendre davantage sur le programme québécois Municipalités amies des aînés (MADA) qui vise à souligner l’importance de collaborer avec les partenaires locaux et régionaux pour améliorer les environnements bâtis et sociaux et encourager les pratiques intersectorielles. L’atelier permettra aussi de découvrir un projet du RQVVS, Voisins solidaires, qui vise à renforcer les liens de solidarité et l’esprit de communauté dans le voisinage.

Présentateurs: 

Claire Vanderick, Chargée de projet en Santé Publique, Université de Liège Ulg, Faculté de Médecine: Sciences de la Santé Publique (Belgique)

Suzanne Garon, Professeur titulaire/ chercheure, École de travail social de l'Université de Sherbrooke (Canada)

Jean-Philippe Lessard-Beaupré, Conseiller, Secrétariat aux aînés, Ministère de la Famille (Canada)

Corinne Vachon Croteau,Chargé de projet MADA, Carrefour action municipale et famille (Canada)

Jessica Veillet, Chargée de projet, Réseau québécois de Villes et Villages en santé (Canada)

11. Stratégies municipales en faveur du transport actif

Ici comme ailleurs, le transport actif prend une place de plus en plus grande dans la recherche et dans les politiques urbaines. Constat réjouissant, mais qui apporte son lot de défis pour les municipalités, une fois venu le temps d’en faire la promotion et d’aménager leurs environnements pour qu’ils y soient favorables. Des experts de Montréal et d’Oum El Bouaghi, en Algérie, seront présents pour satisfaire, entre autres, aux questions suivantes : comment répondre à la demande croissante des cyclistes quatre saisons avec un réseau de pistes cyclables adapté? Comment inciter leurs citoyens à marcher dans une communauté où le taux d’obésité grimpe à une vitesse alarmante? Quel est le rôle de l’environnement bâti pour assurer la sécurité des enfants, des piétons, des cyclistes, des personnes handicapées et des personnes aînées dans leurs déplacements? Cet atelier vous initiera à des programmes et stratégies novatrices pour encourager le transport actif. Grâce aux initiatives mises en place par ces villes, il vous sera possible de mieux saisir l’impact que peuvent avoir la marche, le cyclisme et l’accessibilité à des infrastructures sportives, dans l’amélioration de la santé de la population. 

Présentateurs: 

Marc-André Gadoury, Conseiller de la Ville, porte-parole vélo pour l'administration du maire de Montréal, Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie (Canada)

Sami Ramzi Chibane, Doctorant, Laboratoire (PACTE UMR 5194 CNRS) Université Grenoble Alpes (France)

Souad Zireg, Doctorante, Faculté des sciences sociales et humaines– Université Larbi Ben M’Hidi (Algérie)

Marianne Giguère, Conseillère d'arrondissement, Arrondissement Plateau-Mont-Royal (Canada) 

12. L’expertise citoyenne pour des communautés durables et en santé

Comment impliquer les citoyens dans les décisions concernant leur milieu de vie et leur permettre de participer? L’idée séduit de plus en plus les municipalités. Dans le cadre d’une démarche de quartier, la Ville de Rennes et ses partenaires ont permis à des groupes d’habitants de participer à la mesure de la qualité environnementale de leur ville à travers des dispositifs de capteurs individuels. Elle a également mis en place des rencontres régulières autour de ces outils pour leur permettre de comprendre la pollution et de s’approprier cet enjeu. Cette démarche d’autonomisation, qui associe les citoyens à la construction de politiques environnementales, vous sera présentée. En complément, le Centre d’écologie urbaine de Montréal, qui préconise l’urbanisme participatif, donnera l’exemple de l’adaptation de cette approche aux structures de gouvernance dans trois provinces canadiennes et douze collectivités. Venez découvrir comment des milieux diversifiés se sont approprié cette stratégie novatrice et les différents outils qu’ils ont utilisés pour organiser des activités participatives. 

Présentateurs: 

Charlotte Marchandise, Maire adjointe  / Présidente, Ville de Rennes / Réseau français des Villes-Santé de l'OMS (France)

Odile Craig, Urbaniste, chargée de projets et développement Centre d'écologie urbaine de Montréal (Canada)

13. Bâtir une ville en santé durable

Les exemples présentés, au sein de cet atelier, permettent d’arriver à une conclusion claire : les municipalités disposent de nombreux moyens pour contribuer au développement d’environnements favorables à la santé (ex. : alimentation, activité physique, etc.) de leur population, grâce à leur proximité avec les citoyens, leurs compétences, leurs pouvoirs et leur expertise. Encore faut-il savoir quelles mesures adopter et comment les mettre en place. C’est là-dessus que se concentre le travail du mouvement Hop la Ville, de Victoriaville, et de la Coalition québécoise sur la problématique du poids, deux présentateurs de cet atelier qui ont développé une expertise riche qu’ils souhaitent partager. Outils pour soutenir l’adoption de politiques et d’initiatives, sensibilisation auprès des décideurs, découverte de leviers de mobilisation et présentation de cas spécifiques : la programmation de cet atelier s’annonce riche et très concrète. Vous aurez aussi la chance de découvrir l’initiative adoptée par la Ville de La Chaux-de-Fonds, en Suisse, pour favoriser l’utilisation de l’eau, dans une volonté de faire collaborer tous les acteurs de la communauté. 

Présentateurs: 

Marie Pier Genois-Gélinas, Chargée de projet Hop la Ville, Ville de Victoriaville (Canada)

Alexandre Bedat, Chef du Service de la Jeunesse, Commission Fédérale pour l'Enfance et la Jeunesse/ co-coordinateur du Réseau Suisse des Villes Santé de l'OMS (Suisse)

Clara Couturier, Analyste-recherchiste, Coalition québécoise sur la problématique du poids (Canada)

Geneviève Guérin, Analyste-recherchiste, Association pour la santé publique du Québec (Canada)

14. Communautés mobilisées et en santé

Francophones de l’Acadie et d’ailleurs au Canada, communautés diversifiées, mais unies par une problématique préoccupante : celle de promouvoir la santé et de faciliter l’accès aux services. Au Nouveau-Brunswick, dans les années 1990, le constat de la communauté acadienne est simple. Il faut travailler autrement et collectivement en matière de santé, car les francophones de la province occupent peu de place dans cet enjeu et tout tourne trop autour de la maladie et du curatif. C’est à ce moment que plusieurs acteurs créent, en 1996, le Mouvement Acadien des Communautés en Santé du Nouveau-Brunswick (MACSNB) qui travaille, depuis, à explorer et à mettre en valeur le modèle « communautés, villes et villages en santé » en tant qu’approche mobilisatrice gagnante en promotion de la santé . La Société Santé en français vous présentera sa plus récente feuille de route, Destination Santé 2018, qui place aujourd’hui l’action sur les déterminants de la santé comme l’une des quatre priorités du mouvement national Santé en français. Venez découvrir des exemples concrets d’expériences vécues par des communautés francophones en situation minoritaire de diverses régions du pays. Les témoignages de ces différents acteurs viendront illustrer l’apport important et le caractère universel de la stratégie communauté en santé.

Présentateurs: 

Barbara Losier, Directrice générale, Mouvement Acadien des Communautés en Santé du Nouveau-Brunswick (MACS-NB) (Canada)

Michel Tremblay, Directeur général, Société Santé en français (Canada)

15. Résilience des villes par le partenariat

Automne 2015, les révélations de l’émission Enquête concernant les violences subies par les femmes autochtones, fragilisent les relations entre la Ville de Val-d’Or et les communautés autochtones environnantes. Résilients et désireux de changer la situation, les acteurs impliqués décident de rebâtir la confiance mutuelle sur de nouvelles bases en signant la Déclaration de Val-d’Or. Venez entendre cet exemple inspirant où citoyens, entreprises, organismes et institutions ont su se rallier et entreprendre des démarches concrètes pour l’élimination de la discrimination raciale, le rapprochement entre les peuples et, plus largement, une meilleure qualité de vie pour tous les habitants de la communauté. Vous verrez que « tendre la main peut donner des résultats surprenants ». Autre ville qui a su se relever de dures épreuves : celle de Charleroi, en Belgique, qui a connu, au XIXe siècle, une succession de crises économiques et sociales qui ont entrainé ses habitants dans une « spirale de l’échec ». Venez entendre comment cette ville s’est redessinée en embrassant l’esprit de Ville-Santé, en travaillant en partenariat avec ses citoyens et en s’attardant aux besoins précis de ceux-ci. La Ville d’El Khroub, en Algérie, a aussi dû faire face à des changements rapides (urbanisation et croissance démographique) qui ont modifié les besoins de ses citoyens, essentiellement en santé. Pour répondre à ces défis sociosanitaires, les responsables locaux ont trouvé une solution dans la santé communautaire qui s’est traduite par la construction du premier centre de santé communautaire en Algérie, devenu aujourd’hui le pivot de la nouvelle politique sanitaire locale. 

Présentateurs: 

Paul-Antoine Martel, Animateur communautaire, Ville de Val-d'Or (Canada)

Abdelhamid Haroun, Maire adjoint en charge de l'urbanisme et aménagement du territoire, Ville El Khroub (Algérie)

Mohamed Fekrioui, Échevin de la Santé, Ville de Charleroi (Belgique)

16. Logement de qualité : un déterminant de la santé

Et si le logement communautaire était un véritable levier d’équité en santé? C’est ce que pense un regroupement d’acteurs issus du monde municipal, d’organismes sans but lucratif en logement et de chercheurs en santé publique qui présentera, lors de cet atelier, un modèle d’habitat santé unique appelé Mimosa du Quartier. Son approche fait ressortir les enjeux de participation citoyenne, de politiques publiques locales favorables, de partenariats intersectoriels en jeu dans leur projet implanté à Gatineau. En complément, la direction de santé publique ainsi que la direction adjointe relations à la communauté et organisation communautaire du CISSS des Laurentides présenteront un projet d’expérimentation intersectoriel auprès des résidents d’habitation à loyer modique et d’organismes à but non lucratif qui vise à maintenir la qualité de vie, le plus longtemps possible, de personnes âgées autonomes vivant en situation de vulnérabilité. On parlera aussi d’accès à un logement abordable et de qualité adéquate qui demeure aujourd’hui un défi de taille pour les populations vulnérables. À Montréal, parmi les 488 000 logements locatifs existants, certains sont dans un état de dégradation qui entraîne ou aggrave de nombreux problèmes de santé mentale ou physique chez les gens qui y habitent. Comment intervenir adéquatement et efficacement sur des bâtiments tout en assurant un soutien approprié auprès des locataires évacués? Pour la Direction de l’habitation de Montréal, la réponse se trouve dans une concertation étroite et des actions coordonnées entre les partenaires.

Présentateurs: 

Hélène Bélanger-Bonneau, Médecin conseil, Direction de santé publique, CISSS des Laurentides (Canada)

Carole Guérard, Organisatrice communautaire, Direction adjointe relations à la communauté et organisation communautaire, CISSS des Laurentides (Canada)

Marianne Cloutier, Chef de division à la Direction de l'habitation du Service de la mise en valeur du territoire, Ville de Montréal (Canada)

Judith Lapierre, Professeure agrégée, chercheure Plateforme d'évaluation en prévention de l'obésité (Canada)

Ann Royer, Professeure associée, Département de médecine sociale et préventive, Université Laval (Canada)

Mustapha Bettache, Professeure agrégé, Faculté des sciences sociales, Université Laval (Canada)

17. S’unir pour le développement global des enfants

Si l’environnement urbain a des impacts certains sur notre santé et notre bien-être, c’est aussi vrai pour les enfants. Des études démontrent, même, que celui-ci influencerait leur développement, mais ce lien est encore mal compris. Les présentateurs vous proposent d’explorer le cas de deux villes similaires, Montréal et Melbourne, et des caractéristiques associées au développement des enfants, notamment leur potentiel piétonnier, leur transport en commun, leurs parcs et la sécurité de leur quartier. L’Observatoire des tout petits et le Carrefour action municipale et famille (CAMF) sont convaincus que le développement et le bien-être des enfants de 0 à 5 sont des enjeux collectifs qui doivent interpeller tous les Québécois dont les décideurs. Cette deuxième partie d’atelier sera l’occasion pour l’Observatoire des tout petits de présenter le tout premier portrait annuel des 0-5 ans. Un outil évolutif, qui permettra de mieux identifier les enjeux, de susciter les réflexions et de fournir aux décideurs des informations clés pour prendre des décisions éclairées en faveur du développement et du bien-être des tout-petits. Le CAMF viendra compléter cette deuxième partie et présentera un projet d’alliance stratégique avec Avenir d’enfants dont l’objectif est de renforcer la capacité des municipalités de contribuer à une mobilisation durable de l’ensemble des acteurs de leur communauté en faveur de la petite enfance. 

Présentateurs: 

Denis Guérin, Agent de développement des collectivités et Chargé de projet principal : petite enfance, Carrefour action municipale et famille, Brossard (Canada)

Fannie Dagenais, Directrice, Observatoire des tout-petits, Montréal (Canada)

Catherine Dea, Médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Direction de la santé publique de Montréal (Canada)

18. Vivre ensemble et santé mentale pour des villes en santé

S’aimer à la folie, faire des folies, s’amuser comme des fous : les expressions positives liées à la « folie » pullulent. Pourtant, la « folie » a encore la vie dure dans l’espace public. À Aix-les-Bains, en France, plusieurs partenaires se sont alliés pour faciliter la rencontre et la parole autour du thème de la folie et de la santé mentale. Leur projet Vivre ensemble à la folie? veut créer des occasions de rencontres et d’échanges à l’échelle locale pour inventer une nouvelle vision du monde qui inclut la folie et qui serait, selon eux, plus belle et plus riche. Cette approche a été adoptée dans l’optique où les études réalisées sur la stigmatisation montrent que le critère le plus impactant sur les préjugés est la proximité relationnelle avec une personne parlant ouvertement de ses troubles. Les divers «Cercles de rétablissement et de citoyenneté » qui ont émergé de Vivre ensemble à la folie? permettent à des citoyens, des usagers, des proches et des professionnels d’échanger à partir de témoignages et d’expériences vécues à propos de la santé mentale. Venez découvrir cette initiative audacieuse qui souhaite inspirer d’autres villes en santé de l’OMS. Line Bolduc, auteure, conférencière et formatrice internationale, depuis une vingtaine d’années, présentera les conditions nécessaires au bien-être individuel et collectif dans nos milieux de vie.

Présentateurs: 

Line Bolduc, Auteure, formatrice en santé, mieux-être, Formations Line Bolduc inc. (Canada)

Georges Buisson, Adjoint délégué aux Affaires sociales, Santé, Handicap, Mairie d'Aix les Bains, Aix les Bains (France)

Patrick Le Cardinal, Psychiatre / Membre du Conseil scientifique du centre collaborateur Français de l'OMS de Lille, Centre Hospitalier Spécialisé de la Savoie, Aix les Bains (France)

Leo Blondeau, Médiateur pair, Centre Hospitalier Spécialisé de la Savoie, Aix les Bains (France)

 

 
 
.